WEG - Première : octobre 2019, Biennale de Charleroi danse

WEG plonge neuf danseurs dans une expérience transformative ouvrant le champ des multiples possibles identitaires. Un essai chorégraphique volontairement pluriel,  extravagant, foisonnant et tumultueux.

Ayelen Parolin accompagne avec sa complice Lea Petra, neufs parcours d’individuation à l’image d’une polyphonie kaléidoscopique, en s’appuyant sur des répertoires de mouve-ments multiples, des registres extravagants, grotesques, complexes et décomplexés, laissant apparaître les fissures - mais également les ressources - d’êtres humains à cœur ouvert.

Avec la coopération du physicien Pierre C. Dauby, Ayelen Parolin orchestre ces parcours selon une dynamique propre aux mouvements collectifs, inspirée des dernières recherches sur les systèmes dynamiques.

Toutefois, loin de représenter des mouvements uniformisés, comme des nuées d’oiseaux, des bancs de poissons, Ayelen laisse son imagination envisager des nuées de girafes et d’éléphants, des bancs de lions et de crocodiles, des troupeaux de koalas, etc.

« C’est un peu gênant qu’après 45 ans de recherche et d’études,
le meilleur conseil que je puisse donner aux gens soit d’être un peu plus bienveillants les uns avec les autres.
 »
Aldous Huxley

- - - - - - - -

WEG - Première : October 2019, Biennale Charleroi danse

WEG, Ayelen Parolin’s new creation, immerges nine dancers and a pianist into a transformative experience that opens up the field of multiple possible identities. A deliberately plural, extravagant, prolific and tumultuous choreographic experiment.

With her accomplice Lea Petra, Ayelen Parolin guides nine paths of individuation through a kaleidoscopic polyphony, relying on multiple movements repertoires, extravagant, grotesque, complex and uncomplicated registers, revealing the cracks - but also the resources - of sensitive human beings.

With the collaboration of the physicist Pierre C. Dauby, Ayelen Parolin orchestrates these journeys according to specific dynamics of collective movements, inspired by his latest researches on dynamical systems.

However, far from representing standardized movements, such as flocks of birds, shoals of fish, Ayelen lets her imagination considers swarms of giraffes and elephants, schools of lions and crocodiles, herds of koalas, etc.

« It’s a little embarrassing that after forty-five years of research and study, the best advice I can give people is to be a little kinder with each other. » (Aldous Huxley)

Piece pour 9 danseur(se)s & 1 pianiste / Performance for 9 dancers & 1 pianist

Chorégraphie/Choreography Ayelen Parolin Création musicale & interprétation/Musical creation & piano Lea Petra Interprètes/Performers Marc Iglesias, Jeanne Colin, Daniel Barkan, Kinga Jaczewska, Dan Mussett, Bianca Zueneli, Daan Jaartsveld, Piet Defrancq & Baptiste Cazaux Dramaturgie/Dramaturgy Olivier Hespel Assistante chorégraphe/Assistant Choreographer Julie Bougard Création Lumière/Light design Laurence Halloy Costumes Sofie Durnez & Wim Muyllaert

Production Ruda asbl, DC&J Création
Coproducteurs/Co-producers Charleroi danse, Théâtre de Liège, Tanz Im August / HAU Hebbel am Ufer, Atelier de Paris / CDCN, Theater Freiburg (D)
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, WBI, WBT/D, du Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique et d’Inver Tax Shelter
With the support of Wallonia-Brussels Federation, WBI, WBT/D, Tax Shelter of the Federal Government of Belgium & Inver Tax Shelter
Other co-producers in progress

Accueil studio/studio provided by Charleroi danse / La Raffinerie & Les Ecuries, Studio Thor, Pianofabriek

TOURNEES / TOUR

11-12.10.2019 : Première, Charleroi danse

07.02.2020 : Théâtre de Liège

11-13.06.2020 : Les Tanneurs

15-20.062020 : June Events, Atelier de Paris / CDCN